Danse Mutante + Antichambre à l’Agora de la Danse

Des performances qui déjouent nos perceptions

Danse Mutante

Déjà la rentrée culturelle de l’automne. Mais, le deuil des vacances n’est pas trop difficile à faire quand l’on voit la programmation que nous a préparé l’Agora de la danse pour la nouvelle saison! Une première oeuvre a déjà été présentée, Danse Mutante, que nous avons adorée! Puis, s’en suit Antichambre, une proposition différente de la traditionnelle scène.

 

Déjouer nos perceptions pour percevoir le monde autrement, c’est le défi que s’est donné l’Agora de la danse cet automne!

Danse Mutante

17 au 21 septembre 2019

Danse Mutante, imaginée par la chorégraphe montréalaise Mélanie Demers, est un relai chorégraphique qui a évolué dans trois pays avant de faire un grand retour à Montréal. L’oeuvre originale, en mutation de ville en ville, est passée par les mains de trois autres chorégraphes reconnues pour leur signature particulière: Ann Liv Young à New York, Kettly Noël à Bamako et Ann Van den Broek à Anvers/ Rotterdam.

 

En 2018, Mélanie Demers a initialement créé le duo Cantique, à l’image de ses deux interprètes-muses, Riley Sims (de Toronto) et Francis Ducharme (de Montréal). Le sexe y est désincarné, les identités sont fantasmées, les pensées sont épiées, les confessions sont publiques, mais la lutte est avant tout intérieure. Elle a ensuite cédé son oeuvre à des frondeuses de la création contemporaine, qui, tour à tour, ont réinventé la dernière version conçue.

 

« Les quatre femmes chorégraphes que tout sépare ont en partage un esprit rebelle qui investigue la société contemporaine et se bat contre le conformisme. »

 

Créer, c’est aussi détruire ce qui a précédé. Danse Mutante est ainsi l’assemblage de ces 4 oeuvres devenues distinctes, mais que tout relie. Dès le premier tableau, nous avons été conquis et les deux interprètes au talent fou y sont pour quelque chose! Tout est fait pour nous déstabiliser. Pourtant, au bout d’un moment, on devient en réelle intimité avec les deux hommes et on se sent proche de ce qu’ils vivent. On embarque ainsi, avec eux, pour un voyage en quatre univers de création bien différents.

 

Après la première grandiose, qui a eu lieu le 17 septembre, les représentations suivantes ont rapidement affiché complet.

150 minutes avec entracte

Pour plus d’informations sur Danse Mutante: ICI

Antichambre

23 au 28 septembre 2019

Antichambre d'Aurélie Pedron invite le participant à appréhender le monde autrement que par le seul sens de la vision. Par une architecture kinesthésique et une chorégraphie de lumière et de vibrations, Antichambre permet de déjouer ses propres certitudes perceptives en s’attardant aux sensations. 

 

Pour ce faire, elle propose une expérience déambulatoire inédite, immersive et sensorielle, sous forme de parcours, où les participants doivent porter des lunettes voilant la vision. Il suffit d’explorer son nouvel environnement, de s’adapter aux sensations et de découvrir comment nous percevons les choses. Un petit moment hors du temps et de l’espace tel que nous le connaissons... C’est fascinant de voir ce qui se passe en soi! Les craintes des premiers instants se transforment rapidement en un sentiment de laisser aller, puis de zénitude. En fait, l’expérience qui est à la fois sensible et déroutante nous emmène à faire corps avec l’oeuvre.

 

Aurélie Pedron est connue pour inviter le spectateur à perdre ses repères, à s’affranchir des conventions associées au spectacle et à s’abandonner à l’expérience transformatrice qui lui est offerte.

 

« Aurélie Pedron aime imaginer des oeuvres dans lesquelles le public découvre un autre champ perceptif, lui rappelant combien sa compréhension du monde est pleine de biais de lecture. En prenant conscience de ces biais, souvent hérités des relations et conventions sociales, chaque participant redécouvre son rapport à soi et aux autres. » 

Durée: 50 minutes environ

Entrée progressive toutes les 10 minutes, par groupe de 4.

Pour plus d’informations sur Antichambre: ICI

1435 rue De Bleury 

 

agoradanse.com

#magazinesaison

© 2018 - 2020 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .

Crédit photo: Mathieu Doyon