À voir au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui en mars

Lignes de fuite + Guérilla de l’ordinaire

Lignes de fuite 

Drôle, léger, réaliste  

12 mars au 6 avril + supplémentaires les 30 et 31 mars 2019

Un souper entre ami.e.s s’est étiré. La fin de soirée donne lieu à une expérience théâtrale tout en saccages et en reconstructions. Les visions du monde se confrontent, s’effritent et se fortifient tour à tour. Les partis pris sont dévoilés au grand jour, les visions de l’avenir, de la maternité et de l’amitié sont brouillées à jamais.

 

Des amis de longue date, des cheminements différents, la trentaine, une soirée bien arrosée... un dérapage! Un scénario que la plupart d’entre nous auront déjà vécu! La vie fait son cours, les parcours se dispersent et les amitiés ont du mal à rester comme elles étaient à leurs apogées. Lignes de fuite nous place en terrain connu, ce qui n’est pas désagréable du tout. On a l’impression de faire partie du groupe, de vivre la soirée au même rythme que ses personnages et ne sommes pas si surpris de la tournure après plusieurs verres de vino! Les opinions deviennent plus tranchées, les mots sont moins délicats et beaucoup plus prompts dans leur expédition. On cherche à faire passer des messages, à délivrer ce qu’on garde en dedans depuis longtemps, une ligne de fuite!

 

Le texte de Catherine Chabot est franc et présente les enjeux actuels de sa génération. Il offre un excellent divertissement qui remet, à la fois, nos propres relations en perspective.

Une création du CTD'A et de Corrida

 

Mise en scène: Sylvain Bélanger

 

Avec: Lamia Benhacine, Catherine Chabot,

Victoria Diamond, Benoît Drouin-Germain,

Léane Labrèche-Dor, Maxime Mailloux 

 

Pour plus d’informations et la billetterie: ICI

Dernière chance

Voyez aussi Guérilla de l’ordinaire 

Jusqu’au 23 mars + supplémentaires les 26, 27, 28 et 30 mars

Dans une prestation aux airs de militantisme, 7 personnages se retrouvent dans la salle Jean-Claude-Germain du CTD'A pour s’attaquer aux manifestations visibles et invisibles des violences sexistes de tous les jours. Utilisant le drame autant que la comédie, ils font réfléchir sur des faits et propos que subissent les femmes dans notre société. Aussi ordinaire qu’ils puissent paraître, ils sont pourtant bien empreints de jugements et lourds de non-sens. Guérilla de l’ordinaire, un manifeste féministe des autrices Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent qui sont en résidence au CTD'A pour une deuxième saison.

 

Une femme disparait. Comment? Pourquoi? La vague d'incompréhension suscitée devient un appel lancé. Son absence rassemble un petit groupe d'individus écorchés et résilients qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés autrement et les témoignages livrés créent une fresque des identités possibles de la disparue.

Une création du Théâtre de l’Affamée

 

Interprétation: Jonathan Caron, Maxime D.-Pomerleau, Maxime De Cotret, Myriam De Verger, Pascale Drevillon, Soleil Launière, Sarah Laurendeau 

 

Musique sur scène: Mathilde Laurier

 

Pour tous les détails et la billetterie: ICI

PUBLIÉ LE 21 MARS 2019

#magazinesaison

  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2018 - 2020 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .