États d’âmes, esprit des lieux

Une intime et grandiose exposition de photographies au MBAM

États d’âmes, esprit des lieux, exposition présentée au Musée des beaux-arts de Montréal, invite à la contemplation d’images suspendues dans le temps... D’ici le 28 avril, nous vous proposons d’aller poser le regard sur ces sublimes et évocatrices photographies de la collection Lazare.

 

L’exposition proposée par le MBAM rassemble 95 photographies d’artistes canadiens et internationaux majeurs, appartenants au collectionneur montréalais Jack Lazare. Depuis près de vingt ans, M. Lazare est animé par une passion pour l’art photographique. Sous son regard sensible et son goût pour les images qui invitent à ressentir l’atmosphère des lieux, il a su acquérir une notable collection, composée d’oeuvres qui méritent non seulement d’être vues, mais qu’on s’y attarde. 

 

Il y avait un moment que nous n’avions pas été aussi transportés par une exposition de photographies. Dès l’entrée dans la salle (le carré contemporain, situé au pavillon Jean-Noël Desmarais), il est possible de sentir une ambiance particulière, comme un mélange de raffinement, d’intimité et d’intrigue. Le raffinement, de par la qualité de cette fine ligne directrice qui a guidé les choix dans la formation de cette collection privée. L’intimité et l’intrigue, de par les regards de tous ces portraits qui traversent le nôtre, les moments capturés, auxquels nous avons, en quelque sorte, le privilège d’assister et ces lieux où nous sommes transportés. 

 

On dit que la passion de Jack Lazare pour la photographie serait réellement née au moment où il a découvert l’artiste britannique du 19e siècle Julia Margaret Cameron, lors d’une exposition au MoMA en 1999. Vous pourrez ainsi admirer une série de 14 épreuves à l’albumine de cette artiste dans l’exposition au MBAM. Parmi les autres faits remarquables, notons que l’exposition est l’occasion de voir, en première, une sélection des 33 oeuvres que M. Lazare et sa conjointe ont léguées au Musée en 2017. Par cette donation, le MBAM enrichit ainsi la collection du Musée, qui recèle plus de 2 500 œuvres, en vue de l’ouverture d’un cabinet consacré à la photographie. 

 

Sommes toutes, nous pensons que la collection recèle de petits bijoux qui savent émouvoir et porter à la réflexion. États d’âmes, esprit des lieux, une intime et grandiose exposition à la fois.

Dorothea Lange, née au New Jersey

Patrick Faigenbaum, né à Paris / Trine Søndergaard, née au Danemark

Dave Heath, né en Pennyslvanie / Robert Frank, né à Zurich

Torben Eskerod, né au Danemark

« Une grande partie de ma collection était accrochée à mon bureau, et aussi chez moi. Je ressentais beaucoup de plaisir quand des personnes entraient et y réagissaient. Je me sens obligé envers les artistes et le public d’exposer les œuvres. Notre famille a été très heureuse de vivre aux côtés de celles-ci et c’est un très grand plaisir pour moi de les partager avec d’autres, à qui elles procureront – je l’espère – autant de plaisir », témoigne Jack Lazare.

Katy Grannan, née au Massachusetts

Alex Majoli, né en Italie / Paul Strand, né à New York / Shirin Neshat, née en Iran

August Sander, né en Allemagne

Chuck Close, né à Washington

Au Musée des beaux-arts de Montréal 

 

Jusqu’au 28 avril 2019

 

Lien Web

 

#magazinesaison

© 2019 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .