Thierry Mugler : Couturissime 

La toute première exposition consacrée au créateur

Manfred Thierry Mugler, créateur. Photo : © Max Abadian

Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, l’exposition Thierry Mugler : Couturissime du Musée des beaux-arts de Montréal, dédiée au visionnaire couturier français, est présentée jusqu’au 8 septembre 2019. Revisitant notamment ses créations prêt-à-porter et haute couture, l’incroyable incursion dans l’univers du créateur en met plein la vue! Et, croyez le ou non, il s’agit de la toute première exposition qui lui est consacrée!

 

Après les rétrospectives Yves Saint Laurent (2008), puis La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles (2011 - 2016 — qui a conquis plus de 2 millions de visiteurs dans 12 villes de par le monde) et Love is Love : le mariage pour tous selon Jean Paul Gaultier (2017 - 2018), le MBAM poursuit avec ses grandes premières dans l’univers de la mode et de ses créateurs, en présentant l’œuvre magistrale de Thierry Mugler. Conçue, produite et mise en tournée par le MBAM, en collaboration avec le Groupe Clarins et la Maison Mugler, Thierry Mugler : Couturissime est présentée à Montréal en première mondiale avant de voyager au Kunsthal de Rotterdam (du 12 octobre 2019 au 8 mars 2020) et au Kunsthalle der Hypo-Kulturstiftung de Munich (du 3 avril au 30 août 2020).

C’est en présence du designer, Monsieur Manfred Thierry Mugler, du commissaire de l’exposition, Thierry-Maxime Loriot, et de Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, que nous avons eu la chance de découvrir, avant son ouverture officielle, cette grandiose exposition, dévoilant les multiples univers de cette figure artistique incontournable. À l’heure actuelle, c’est déjà plus de 250 000 spectateurs qui ont vu la rétrospective réunissant plus de 150 tenues, réalisées entre 1977 et 2014, et jamais exposées auparavant.

Thierry Mugler : Couturissime retrace le parcours d’un créateur d’exception qui a révolutionné la mode avec des coupes morphologiques futuristes et des silhouettes glamours, sculpturales et élégantes : ses tailleurs stricts aux épaules de superhéroïne et à la taille corsetée habillent une féminité sublimée, puissante et sensuelle en constante métamorphose. L’exposition propose une plongée dans son imaginaire singulier, convoquant tour à tour le perfectionnisme et le prestige hollywoodien, le rêve, la faune, l’érotisme et la science-fiction. Elle explique ses choix audacieux, dont l’utilisation de matières innovantes en haute couture, comme le métal, la fausse fourrure, le vinyle et le latex. 

Dans ce parcours, qui en est presque euphorique pour les amateurs de mode et de design, sont également exposés de nombreux croquis, des documents d’archives inédits et une centaine de tirages rares signés par les plus grands photographes de mode contemporains et artistes de renom (Helmut Newton, Max Abadian, Lillian Bassman, Guy Bourdin, Jean-Paul Goude, Karl Lagerfeld, Dominique Issermann, David LaChapelle, Luigi & Iango, Alix Malka, Steven Meisel, Mert & Marcus, Sarah Moon, Pierre et Gilles, Paolo Roversi, Herb Ritts et Ellen von Unwerth… ). Les galeries, complètement immersives, ont été imaginées en collaboration avec des artistes-designers ou scénographes de talent, comme Michel Lemieux, Philipp Fürhofer et les membres de la compagnie d’effets spéciaux Rodeo FX.

Crédit photos: Amélie Lapointe

1/33

Couturier, metteur en scène, photographe et parfumeur, Thierry Mugler est reconnu pour son style avant-gardiste et ses silhouettes audacieuses qui ont marquées la mode. Outre ses défilés spectaculaires, il a notamment créé des costumes de scènes et de vidéoclips pour Mylène Farmer et Beyoncé, en plus des costumes de La tragédie de Macbeth de William Shakespeare pour la Comédie-Française et le Festival d’Avignon, et du spectacle Zumanity du Cirque du Soleil. Il a habillé une myriade de stars telles que Diana Ross, David Bowie, Lady Gaga, Liza Minnelli, Diane Dufresne et Céline Dion. Il a aussi réalisé le clip emblématique des années 1990 Too Funky du chanteur britannique George Michael, ainsi que des courts-métrages mettant en vedette les actrices Isabelle Huppert et Juliette Binoche.

Depuis toujours, je suis fasciné par le plus bel animal sur terre : l’être humain. J’ai utilisé tous les outils qui étaient à ma disposition pour le sublimer : la mode, la mise en scène de spectacles, les parfums, la photographie, la vidéo... Je ne suis pas un homme qui regarde le passé, mais le MBAM et Nathalie Bondil ont été les premiers à me proposer de mettre en scène mes créations et d’imaginer ensemble une vision artistique globale, libre et réinventée. Comment refuser ?

Manfred Thierry Mugler

David LaChapelle, Danie Alexander ; London Sunday Times, mai 1998. Photo : © David LaChapelle. Tenue : Thierry Mugler, collectionJeu de Paume, haute couture printemps-été 1998.

Alan Strutt, Yasmin Le Bon, Palladium, Londres, 1997 ; Evening Standard Magazine, octobre 1997. Photo : © Alan Strutt. Tenue : Thierry Mugler, collection La Chimère, modèle « La Chimère », haute couture automne-hiver 1997-1998. 

Patrice Stable, Emma Sjöberg lors du tournage du vidéoclip de la chanson « Too Funky » de George Michael, Paris, 1992, réalisé par Thierry Mugler. Photo : © Patrice Stable. Tenue : Thierry Mugler, collection Les Cow-boys, prêt-à-porter printemps-été 1992

Helmut Newton, Johanna;Vogue(US), novembre 1995. Photo : © The Helmut Newton Estate. Tenue : Thierry Mugler, CollectionAnniversaire des 20 ans, prêt-à-porter automne-hiver 1995-1996

Au Musée des beaux-arts de Montréal

Jusqu’au 8 septembre 2019

 

Le droit d’entrée inclus également l’accès à l’exposition Montréal Couture

 

Pour plus d’informations: ICI

 

#magazinesaison

© 2019 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .