4 spectacles audacieux présentés à Montréal

CUTLASS SPRING, Split, Carrion et l’Encre Noire

CUTLASS SPRING

Usine C

Performance + Danse

29 octobre au 2 novembre 2019

La chorégraphe et interprète canadienne Dana Michel est de passage à l’Usine C, pour 4 performances, du 29 octobre au 2 novembre, avec sa dernière oeuvre CUTLASS SPRING. Primée maintes fois à l’international depuis le début de sa carrière, la performeuse est, entre autres, récipiendaire de l’ANTI Contemporary Prize Festival for Live Art 2019 avec cette nouvelle oeuvre. Elle est reconnue pour son énergie brut et une gestuelle unique dans des pièces s’éloignant du conditionnement social.

 

CUTLASS SPRING se veut au croisement de la recherche intime et de l’étude anthropologique. Dans une performance impétueuse et maîtrisée, la créatrice plonge au cœur de ce qui fait de nous des êtres sexués. Elle y observe les sédiments socioculturels qui la façonnent et les facettes enfouies de sa composition personnelle, en d’autres mots, les parts reniées de sa sexualité. 

Split

Agora de la danse

Danse contemporaine

30 octobre au 1er novembre 2019

Du 30 octobre au 1er novembre, l’Agora de la danse accueille l’une des plus grandes chorégraphes de Melbourne, Lucy Guerin et sa création Split. Sa compagnie de danse, Lucy Guerin Inc (LGI) est l’une des plus audacieuses d’Australie!

 

Split est considéré comme un travail pointu et élégant. Dans un monde de plus en plus complexe où la pression est accrue, la danse y est abstraite, évolutive et dramatique, sur la musique pulsée du compositeur Londonien Scanner. Dans la métaphore d’une relation à deux, un duo de danseuses, Lilian Steiner et Ashley McLellan, offre une performance exigeante, physique et intime. La façon étrange dont elles sont liées porte à la réflexion: sont-elles les deux visages d’une même personne? Ou des amant(e)s oscillant entre tendresse et agressivité? Ou plutôt, expriment-elles la relation complexe entre soi et l’autre...

 

Split a été créée en 2017 et a tourné à travers le monde l’an dernier, de Tokyo à New York, en passant par l’Inde et l’Europe. L’oeuvre a gagné quatre Green Room Awards - ensemble, concept, réalisation et artiste féminine - et a reçu le prestigieux prix Helpmann de la meilleure interprète pour Lilian Steiner. Lucy Guerin a également reçu le prix Shirley McKechnie pour son Excellence en Chorégraphie. C’est donc à ne pas manquer, pour les amateurs de danse contemporaine!

Carrion - Jamais tout à fait humain, seulement Frankenstein

Au Monument-National, par le MAI (Montréal, arts interculturels)

Performance

30 octobre au 2 novembre 2019

Le MAI (Montréal, arts interculturels) présente, du 30 octobre au 2 novembre, au Monument-National, la première nord-américaine de Carrion, un solo de l’artiste australien Justin Shoulder qui utilise son corps pour forger des liens entre les expériences queer, migrantes, spirituelles et interculturelles.

 

Sorte de spectre post-humain capable de se métamorphoser en une multitude de formes et de parler une multitude de langues, Carrion est à la fois intriguant et magnétique.

 

Dans cette œuvre de science-fiction, Justin Shoulder habite une série de créatures ancestrales nées de l’imaginaire, se nourrissant de l’espace qui nous est présenté. 

 

« Affrontant les affres de l'accélération évolutionniste forcée, il vagabonde au milieu d'un site archéologique et se transforme en fantôme venu de l'Ouest, en virus, en trickster, en oiseau préhistorique. Mêlant spectacle de club à la dramaturgie de Victoria Hunt sur l'exploration corporelle brute, Carrion est le point culminant de l'histoire de la performance de Justin Shoulder. »

 

Il s'est produit à l'échelle internationale. Sur son passage, les critiques s’en donnent à coeur joie dans l’analogie qui unit le corps au costume. C’est en soi divertissant de les lires et d’imaginer le spectacle! Son arrêt à Montréal ne passera certainement pas inaperçu!

l’Encre Noire

Agora de la danse

Danse Gaga

13 au 16 novembre 2019

Du 13 au 16 novembre, l’Agora de la danse nous offre l’Encre Noire, première pièce intégrale de la compagnie LA TRESSE, créée par Erin O’Loughlin (Calgary), Laura Toma (Ottawa, première professeur de Gaga certifiée au Canada) et Geneviève Boulet (Montréal). Les trois femmes se sont rencontrées lors d’un stage intensif de Gaga à Tel-Aviv, technique développée par le célèbre chorégraphe israélien Ohad Naharin pour reconnecter avec son corps et son imagination. Elles ont ensuite fondé leur propre compagnie de danse, empreinte de leur intuition et de leur dévotion.

 

Avec tout ce bagage identitaire et culturel, il n’est pas surprenant que les chorégraphes interprètes aient choisies de puiser dans leurs origines roumaines, québécoises et irlandaises pour présenter une suite de rituels portant leurs héritages respectifs. Bénéficiant d’une résidence en Irlande, elles se sont envolées vers ces paysages mystiques pour créer l’Encre Noire, où se côtoient le folklore, la fantaisie et le sacré. C’est maintenant sur scène, à Montréal, que leurs corps, dans un engagement total, se livreront à l’extase de la répétition et du rythme, sous nos yeux attentifs.

#magazinesaison

© 2019 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .