Eugène Onéguine à l'Opéra de Montréal 

Sous le charme du romantisme russe de Tchaïkovski

Le grand coup d’envoi de la nouvelle saison de l’Opéra de Montréal est donné, avec la présentation du plus grand opéra de Tchaïkovski, Eugène Onéguine. Présenté en première le 14 septembre 2019, il poursuit avec 3 autres représentations les 17, 19 et 22 septembre. C’est à notre avis, l’un des plus beaux opéras classique que nous ayons vu!

 

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 - 1893), certainement l’un des plus grands compositeurs russe de l’époque romantique, est bien connu à notre ère pour ses grands ballets. Qui n’a jamais vu ou entendu parlé de Casse-Noisette, Le Lac des cygnes ou La Belle au bois dormant? Mais il est aussi, notamment, l’auteur de onze opéras. Eugène Onéguine, basé sur le roman d’Alexandre Pouchkine, dont le livret n’en garde de l'original que quelques scènes, mais en conserve sa poésie, en est son plus célèbre.

« L’opéra ultime des amours perdues

et des regrets sanglants »

Eugène Onéguine, un opéra en trois actes et sept tableaux, composé entre juin 1877 et janvier 1878, nous transporte dans la Russie romantique. En une fresque de la société russe de la fin du XVIIIème siècle, il présente des sujets aussi intemporels que les rendez-vous manqués, les amours déçues, la jalousie et l’amitié brisée. Il fait aussi état de l’indifférence de l’aristocratie vis-à-vis le monde paysan. 

 

Olga et Tatiana, 2 soeurs habitant une propriété de campagne près de Saint-Pétersbourg. « La première est rieuse et amoureuse du poète Lensky, la seconde rêveuse et mélancolique. Lorsque se présente Eugène Onéguine, un ami de Lensky, Tatiana s’éprend instantanément de cet être froid – qui répond à sa passion avec mépris. Dénué, semble-t-il, de tout sentiment, Onéguine pousse le cynisme jusqu’à courtiser Olga lors d’un bal : la situation ne fait qu’accentuer la douleur de Tatiana et suscite une terrible crise de jalousie de Lensky, qui provoque son ami Onéguine en duel. » « De longues années s’écoulent. Eugène Onéguine a compris bien tard l’amour qu’il éprouvait pour Tatiana, mariée désormais au Prince Grémine. Alors qu’Onéguine confesse à Tatiana sa passion et ses regrets de n’avoir su répondre à son amour d’autrefois, celle-ci le repousse et l’éconduit à son tour, fidèle à son devoir d’épouse. Entre rage et douleur, Onéguine demeure seul et maudit le ciel. »

 

Transcendant les stéréotypes slaves, l’oeuvre de Tchaïkovski interpelle encore aujourd’hui comme au premier jour, puisqu’elle est un amalgame de la tradition russe et du classicisme occidental, représenté de manière contemporaine. Elle charme par une orchestration riche et variée, d’une infinie sensibilité.

 

Ici, l’Orchestre Métropolitain, jouant la grand Tchaïkovski, est dirigé par le chef français Guillaume Tourniaire, qui en est à sa première présence à l’Opéra de Montréal. Quant au couple célèbre, Eugène et Tatiana, il est porté avec brio par l'un des couples lyriques les plus en vue du moment: le baryton québécois de renommée internationale Étienne Dupuis et son épouse, la soprano australienne Nicole Car. 

 

Des solos sublimes et bouleversants, exprimant la sensibilité et l’authenticité de certains des personnages, et des scènes impressionnantes et puissantes, réunissant sur les planches une foule qui chante en chorale, viennent ponctuer le récit. Lors de la première, la distribution hors pair a livré une prestation irréprochable, à la sonorité claire et raffinée. Des voix qui résonneront longtemps dans vos esprits, romantiques ou non!

1/6

À SURVEILLER

La programmation de la 40e saison de l’Opéra de Montréal

Lucia di Lammermoor – Donizetti, les 9, 12, 14 et 17 novembre 2019

 

Written on Skin – Benjamin | Crimp, les 25, 28 et 30 janvier et 2 février 2020

 

La flûte enchantée – Mozart, les 16, 19, 21, 24 et 26 mai 2020

 

+

Fidelio en version concert, présenté à la Maison symphonique, en collaboration avec l’Orchestre Métropolitain, les 25 et 27 octobre 2019.

 

+

La voix humaine de Francis Poulenc + L’hiver attend beaucoup de moi, une nouvelle œuvre de deux créatrices québécoises, Laurence Jobidon et Pascale St-Onge, présentés à l’Espace Go les 19, 21, 22, 24, 26 et 28 mars 2020.

Vente de costumes à l'Opéra de Montréal

 Que vous soyez collectionneurs ou simplement amateurs de costumes pour un Halloween original, l’Opéra de Montréal prépare une méga vente de plusieurs centaines de trésors cachés de son costumier. Il s’agit là d’une première! Cela aura lieu le samedi 28 septembre 2019, à l’Agora Hydro-Québec, de 10 h à 16 h ou jusqu’à épuisement des stocks.

 

Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

14, 17, 19 et 22 septembre 2019

Durée: 3 h (2 entractes)

Langue:  Russe (Sous-titres : français et anglais)

 

Informations et billetterie: ICI

PUBLIÉ LE 16 SEPTEMBRE 2019

#magazinesaison

  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2018 - 2020 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .