Philadelphia High School au Théâtre Denise-Pelletier

Quand la fiction dépasse la réalité

Ça vous est déjà arrivé d’être déçu du scénario du dernier épisode d’une série que vous aimiez tant? Toute cette colère, ce dégoût... et vous ne pouviez rien y changer!?

 

C’est ce que vivent dix fans finis (De Québec! Ouiii c’est important de le mentionner!) de la populaire série américaine Philadelphia High School. Après avoir suivi religieusement, chaque personnage, chaque réplique, pendant cinq saisons, voilà qu’ils refusent la fin qu’ont choisi les producteurs de leur série préférée, qu’ils refusent catégoriquement la mort du personnage clé! Et ne pensez surtout pas qu’ils vont finir par l’accepter et passer à autre chose! En fait, eux, ne se laisseront pas faire!

La pièce Philadelphia High School, présentée au Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 31 mars, propose une fanfiction teintée d’humour où la fiction dépasse rapidement la réalité. Ces dix jeunes héroïques s’approprient leur série culte, à l’aire où les médias sociaux leurs offrent vitrine et pouvoir. Ils font revivre les personnages (Très caractérisés, comme on est habitué de les voir!) jusqu’à en oublier leur propre personne. 

 

Ici, on explore le pouvoir que des personnages fictifs peuvent avoir sur de jeunes esprits en pleine quête d’identité. On porte aussi un regard sur l’influence d’une culture populaire américaine parfois troublante et trop souvent surréelle.

 

L’ambiance de la pièce nous a fait retomber dans l’adolescence et dans le souvenir des séries jeunesse qu’on avait hâte d’écouter en arrivant de l’école. Cette fougue, cette ténacité des personnages qui ne reculent devant rien pour arriver à leurs fins. Et les décisions de gang, envers lesquelles aucun membre ne peut se défiler! Vous vous rappelez des aventures des Intrépides ou de Fais-moi peur! ? C’était démesuré et pourtant tellement bon! Et puis, il y a eu les séries américaines avec les joueurs de football, les trahisons, le sexe et les vampires... Philadelphia High School, c’est tout ça!

Bravo aux comédiens, Geneviève Bédard, David Bourgeois, Yannick Coderre, Katrine Duhaime, Marie-Ève Groulx, Marina Harvey, Alexandre Lagueux, Simon Landry-Désy, Magali Saint-Vincent et Kevin Tremblay, qui ont incarné ces dix personnages avec tant de conviction.

 

Bravo aussi à Jonathan Caron qui a écrit et mis en scène un texte plein d’ironie, d’humour et de surprises. C’est rafraîchissant!

 

Philadelphia High School, un très bon divertissement!

À la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier

13 au 31 mars 2018

Durée: 1 h 25

Une production de L’Escadron Création et Rouge arrête vert passe

Pour plus d’informations: ICI

#magazinesaison

© 2018 - 2020 SAISON par AMÉLIE LAPOINTE . Tous droits réservés .